Examen histologique

L’examen histologique consiste en l’étude de 3 paramètres :

  1. la morphologie de la cellule qui constitue le tissus étudié ;
  2. la différenciation du parenchyme tissulaire qui est le mode par lequel les cellules se regroupent pour former le tissus ;
  3. le tissus de soutient appelé stroma qui assure l’alimentation de la tumeur

 

LA DIFFERENCIATION DES CANCERS

Les cellules cancéreuse sont en général regroupées pour former des structures qui rappellent, d’une façon plus ou moins fidèle, l’organisation du tissus normal. En fonction de la différenciation des tumeurs malignes, les carcinomes ou les sarcomes, peuvent être classifiés en 3 groupes :

  • TUMEURS DIFFÉRENCIÉES qui sont identiques à la structure du tissus normal,
  • TUMEURS MOYENNEMENT DIFFÉRENCIÉES où l’on retrouve encore quelques caractères du tissus normal avec des nombreuses variantes,
  • TUMEURS INDIFFERENCIÉES ou ANAPLASIQUES où l’on ne retrouve plus aucun élément qui permet de reconnaitre le tissus d’origine.

Plus une cellule est indifférenciée et plus elle sera agressive, aura une évolution rapide et sera susceptible de métastaser. De plus elle sera plus résistante aux thérapies.

On peut en déduire 3 considérations importantes :

  • La cellule devient toujours plus indifférenciée après chaque agression thérapeutique si cette dernière ne la détruit pas ;
  • Ne connaissant pas avec précision le grade de différenciation d’une tumeur avant l’intervention et sachant que 60% des tumeurs sont indifférenciées, la logique voudrait que l’on applique systématiquement un traitement préopératoire (néo-adjuvant) ;
  • On peut falsifier à plaisir une statistique en jouant sur des proportions plus ou moins importantes des cas de tumeurs différenciées ou non.

 

La notion de différentiation est donc essentielle pour établir le pronostic et par voie de conséquence établir le plan stratégique de la thérapie .

 

Le tissus de soutient ou stroma qui a la fonction de nourrir le tissus tumoral permet souvent à l’histologiste lorsqu’il y a doute de diagnostiquer la tumeur maligne. En effet le stroma est constitué d’un tissus conjonctif remanié, hypertrophique, où l’on retrouve une hyper vascularisation composée des néo vaisseaux (angiogenèse).

Condividi
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone